Faire une simulation assurance auto

Simulation assurance auto : une étape incontournable

L'assurance de votre véhicule fait partie des contrats obligatoires à souscrire. Et il existe de nombreuses variantes d'un contrat à l'autre, qui influent à la fois sur le prix de la cotisation et sur le niveau des garanties. Il est donc primordial de réaliser des simulations précises auprès de divers assureurs, afin d'avoir un bon niveau de comparaison. Et donc de choisir le bon contrat d'assurance auto. n

Trouver l'assureur qui vous convient

Chaque conducteur a une situation qui lui est propre. Les jeunes conducteurs, ayant eu récemment leur permis, ne seront ainsi pas considérés de la même façon que les conducteurs chevronnés ayant un bonus de 0.50. De même, les conducteurs faisant peu de kilomètres dans l'année (en général moins de 5000) n'auront pas les mêmes exigences que ceux qui en parcourent beaucoup plus, y compris ceux qui utilisent leur voiture pour leurs déplacements professionnels. n

Chaque assureur a une grille tarifaire adaptée aux différents types de conducteurs, grille qui sera fonction de leur politique commerciale. Pour des garanties équivalentes, les tarifs peuvent donc varier très sensiblement. n

Choisir les garanties adaptées

Il est inutile de payer des garanties qui ne serviront à rien. La première étape, c'est d'abord de choisir entre un contrat tout risques ou un contrat au tiers. Cela dépend essentiellement de l'âge et du kilométrage de votre véhicule, l'indemnité éventuelle étant liée à la valeur du véhicule.

Il convient ensuite d'analyser les besoins réels sur le reste. Par exemple, dans le cas où le véhicule n'est utilisé que pour des courts trajets, il n'est peut-être pas utile de souscrire à une option de prise en charge illimitée en cas de problème. Autre exemple, le fait de payer pour permettre à plusieurs personnes de conduire le véhicule, quand dans les faits cela ne se produit jamais.

Analyser toutes les lignes du contrat

Lire la proposition principale est une chose rapide à faire, mais les détails qui font la différence sont à analyser en profondeur. En effet, il ne sert à rien d'avoir des garanties si l'indemnisation n'est proposée qu'après application d'une franchise importante. Par exemple, un contrat peut proposer un risque "bris de glace" un peu plus cher de quelques euros sur l'année, mais avec une franchise très faible, alors qu'un autre contrat couvrira ce risque avec une franchise de plusieurs centaines d'euros. Un affichage trompeur, car de fait, le client ne fera jamais jouer son assurance dans ce cas de figure. Et il faut savoir que la plupart des risques couverts (vol, bris de glace, catastrophe naturelle...) présentent des franchises.

Autre point à vérifier, comme dans tous les contrats, ce sont les frais annexes (les frais de dossier, les frais de prélèvement...).

Et bien entendu, après tout ça, lire avec attention les conditions particulières, même écrites en tout petit, peut éviter des mauvaises surprises par la suite..